Return to site

Résultats de notre test de nomophobie : c'est grave docteur ?

Le test de nomophobie :

La semaine dernière, nous avons diffusé un test de nomophobie sur les réseaux sociaux (Ah schizophrénie, quand tu nous tiens...). Nous avons développé un test simple, qui comporte tous les aspects de la nomophobie qui nous impactent au quotidien :

  • Le fait d’être sur son portable sans raison, n’importe où et n’importe quand ;

  • L’influence que peut avoir notre smartphone sur nos relations avec nos proches ;

  • La dépendance technique qu’on a développé vis-à-vis de notre smartphone.

Le questionnaire a été rempli par plus de 100 personnes jusqu’à présent. Si vous souhaitez vous aussi répondre au questionnaire, vous pouvez le faire via ce lien. Nous vous enverrons vos résultats par email.

Les résultats du test :

A chaque question nous avons appliqué un barème allant de 1 (pas nomophobe) à 4 (très nomophobe). Quelques données statistiques :

Le score le plus faible : 1,44

Le score le plus élevé : 3,66

La moyenne : 2,68

La médiane : 2,67

Le score le plus récurrent : 3,33

Une moyenne supérieure à 3 montre une relation de quasi-dépendance vis-a-vis de son smartphone. Il est frappant de constater que près d'un tiers des personnes interrogées est justement concerné. Pour information, Clément, co-fondateur de AuCalme récolte un joli score de 3,33/4 :)

Au delà de ces résultats globaux ce sont surtout quelques occurrences de réponses précises qui nous ont interpellées.

Explication de certains résultats

A la question : Vous arrive t-il de consulter votre smartphone par réflexe, sans raison précise ?

Il semble que nous ayons développé une sorte de réflexe pavlovien bizarre. Une étude a même calculé que nous interagissons avec notre smartphone 2617 fois par jour en moyenne. Non seulement nous avons de plus en plus de mal à ne pas le consulter quand nous avons une bonne raison de le faire (ex : je dîne avec un ami et mon smartphone vibre. J’ai envie de regarder mais je ne le fais pas.) ; mais maintenant nous commençons à avoir du mal à ne pas le consulter quand nous n’avons de toute façon aucune raison de le faire. Inquiétant n’est-ce pas ?

A la question : Consultez-vous votre smartphone dans votre lit en vous couchant ?

Seuls 3 % ne le consultent jamais en se couchant. Ce n’est pas si étonnant quand on sait que plus de 50% des cadres consultent leurs emails pro dans leur lit. La frontière vie privée / vie professionnelle commence à devenir vraiment poreuse.

Et c’est pareil le matin puisqu’à la question : consultez-vous votre smartphone le matin en vous réveillant ?

Je ne fais personnellement pas partie des 3% de courageux qui laissent leur portable loin d'eux pendant la nuit, mais je crois que je vais me munir d'un réveil old-school.

Quelques conseils pour déconnecter un peu

Si vous trouvez comme moi que vous utilisez trop votre smartphone et que ça commence à impacter votre santé (anxiété, stress, fatigue) ou votre vie sociale, voici quelques conseils très simples (ou pas) à appliquer :

  • Se procurer un réveil ancienne génération pour ne pas être réveillé par son smartphone.

  • Mettre son smartphone en mode avion lorsque on se couche.

  • Mettre son smartphone en mode avion lorsqu'on passe un moment privilégié avec des proches (un dîner, un verre, un jeu de société, etc…)

  • Couper toutes nos notifications (testé et approuvé !). Si il y a une urgence, la personne qui cherche à nous joindre nous téléphonera ou nous enverra un SMS.

  • Faire du sport :) Je me faisais la réflexion que si je me sens aussi bien quand je fais du sport, c’est aussi parce que je n’ai pas accès à mon smartphone et à tout ce qu’il implique.

En Exclu l'after-work AuCalme : Venez boire un verre au calme avec nous !

Si vous souhaitez vivre une première expérience sympa de déconnexion, nous organisons un after-work (gratuit) déconnecté au schoolab mercredi 31 janvier. Le principe ? Un after-work classique sauf que pour participer, il faudra laisser votre smartphone et votre montre à l’entrée.

Si vous souhaitez venir, envoyez-moi un message sur arthur@aucalme.co et je vous ajouterai à l'événement. Les places sont limitées hélas !

Vous pouvez accéder aux résultats complets de notre étude sur la nomophobie via ce lien :
https://partons-au-calme.typeform.com/report/JCXAdp/Lw68MtqFxJBRMV7N

Découvrez les photos d'un week-end auCalme !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly