Return to site

Sait-on encore s’ennuyer ?

En 2015, des chercheurs américains ont demandé à une vingtaine de personnes de s’asseoir dans une salle close pendant 15 minutes. Ils avaient alors le choix entre appuyer sur un bouton et recevoir un choc électrique désagréable ou bien attendre sagement sans rien faire que les minutes passent. Deux tiers des participants ont préféré appuyer sur le bouton électrique pour se distraire... Dont une personne qui a appuyé 190 fois dessus !

Vous pouvez retrouver un résumé de l’étude ici.

Il est socialement inacceptable de s’ennuyer.

“Surtout, ne pas confondre tristesse et ennui.” Jules Renard

Nous passons près de 4 heures par jour sur nos smartphones. Si on part du principe que nous dormons à peu près 8h par nuit, cela signifie que nous passons un quart (!!) de notre temps d’éveil à scroller ou à regarder un écran.

Vous êtes-vous déjà demandé ce que vous feriez de votre temps si vous n’étiez pas autant sur votre smartphone ? Probablement rien. Et c’est bien ça que je déplore. Nous ne faisons plus jamais “rien”. Nos smartphones se substituent à tous nos moments d’ennui. Les 4 heures d’utilisation sont en fait une somme de très courtes utilisations allant de 3 secondes à 10 minutes. C’est à dire, la quasi-intégralité de nos temps morts.

Or, des temps morts nous en aurions bien besoin. Nos journées avancent à un rythme endiablé, réglées à la minute près. Nos agendas google ressemblent à des mosaïques de couleurs, les événements se chevauchent, une réunion se termine à peine qu’une autre débute déjà. Le pire c’est qu’on aime ça. On en redemande, même durant nos temps libres. Ne vous est-il jamais arrivé de dire : “Oh moi je n’arrête pas tu sais” le tout sur un ton satisfait ?

Il y a aujourd’hui dans notre société un culte de la vitesse et de la performance qui bannit totalement le droit à l’ennui. Il est aujourd’hui socialement normal d’être débordé et évidemment, socialement étrange de ne rien faire.

Il faut valoriser l’ennui.

“L’ennui fait le fond de la vie, c’est l’ennui qui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour.” Miguel de Unamuno

En écrivant cet article, je suis tombé sur cette émission très bien documentée sur France Inter que je recommande si le sujet vous intéresse. 

L’ennui a des vertus et cela personne aujourd’hui ne pourrait le remettre en question. Sauf qu’on ne l’appelle pas "ennui", car comme expliqué en première partie de l’article, ce serait mal vu, mais nous l’appelons “méditation”, “Tai Chi”, “Yoga”, "Qi Gong" ou tout autre activité qui supprime les stimuli externes et qui nous recentre sur nous même. Activités en vogue n’est-ce pas ?

Et oui, comme monsieur Jourdain, nous sommes nombreux à nous ennuyer sans le savoir. Il s'agirait maintenant de l’assumer. Ainsi, en plus de notre séance de méditation entre 7h30 et 7h40 tous les deux jours, on pourrait s’octroyer des plages d’ennuis de façon totalement désordonnée : dans le métro, dans la queue de la boulangerie, au boulot, en attendant un ami, pendant que les pâtes cuisent. Bref, il faudrait valoriser ces périodes autant qu’on valorise notre fameuse méditation quotidienne de 10 minutes.

L’intérêt étant le même : apprendre à s’écouter, à ralentir, à s’apaiser, à… déconnecter.

Est-ce qu’on s’ennuie pendant un week-end auCalme ?

Evidemment, puisqu’on n’a pas de smartphone ! Mais c’est un ennui tellement agréable, un ennui accepté, un ennui qui prouve que nos soucis sont tellement loins !

Nous nous ennuyons lorsque notre moitié prend sa douche, lorsque nous attendons que la tarte aux pommes cuise, lorsque le producteur du coin n’est pas là et qu’on décide de patienter un moment devant sa porte… Bref, nous nous ennuyons toutes les fois où nous aurions sorti notre smartphone en temps normal. Mais n’est-ce pas justement l’intérêt ?

Le week-end auCalme nous apprend à aborder ces moments différemment et à les apprécier. C’est aussi dans ces moments là que nos pensées sont les plus libres, que notre imagination se développe, que nos conversations sont les plus intéressantes, que nous prenons les décisions les plus absurdes, que nous sortons de l’ordinaire. Chez auCalme on chérit tous ces moments d’ennui qui permettent aux week-ends de prendre une tournure inattendue !

Découvrez les photos d'un week-end auCalme !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly